01
déc
2009
2

Les archives de l’Essonne et de Paris sont en ligne…

Et c’est une très bonne nouvelle pour notre généalogie.
D’abord Paris :
J’ai pu faire des photos numériques en quantités sur des actes
postérieures à 1860. Sur le XVIème arrondissement : Naissance, mariage
et décès dans les familles  Rey, Kroell, Coran, Guillard Roques de Montgaillard, Gense.
Tout ce beau monde habite dans un petit carré, entre passy et l’avenue
Mozart, la rue Poussin et même la très huppée « villa Montmorency »,
probablement déjà fin XIXème l’endroit le plus recherché de Paris.
C’est là qu’est décédée en son domicile Adèle Guillard Rocques de
Montgaillard au 10 avenue des peupliers.

Et puis j’ai aussi numérisé les actes Jandelle, Marchetti, Mayeux sur le XIXème. Tout se passe dans la cité Jandelle ou à proximité immédiate. J’ai redécouvert quelques cousins oubliés.

Les archives de l’Essonne sont aussi une mine d’or : on y trouve au XIX et XVIII des Juquin, Filloux, et surtout toute l’ascendance Mayeux, sur la Ferté Alais, Saint Vrain, Bouray sur Juine…

Ecrit par frederic dans : Généalogie |
01
sept
2009
2

Les archives d’Indre et Loire et de l’Yonne sont en ligne

la
journée du patrimoine correspond à l’inauguration des ces 2 mises en
lignes. J’ai ainsi pu retrouver la naissance Marie Annes Lespinase à
Tours en 1792 (mais toujours aucune trace d’un lien avec le général du
même nom !)

Sur l’yonne, j’ai commencé l’ascendance
d’Angélique Leclerc à Ligny le chatel (89), retrouver sa naissance mais
très vite arrêté … A suivre

Ecrit par frederic dans : Généalogie |
01
sept
2009
2

Les archives du Puy de dôme sont à la disposition des internautes…

tout au moins pour les premières communes. Et la commune d’Ambert est
celle qui nous intéresse le plus. C’est la patrie des QUIQUANDON. C’est
un des plus beaux noms de notre généalogie… Pas très éloigné :
Joséphine Quiquandon est la grand-mère de ma grand-mère. Son père né en
1803 portait le prénom d’époque : Napoléon Quiquandon. Les Quiquandon
étaient des négociants d’Ambert. Jacques quiquandon y était maitre
boucher au début XVIIIème. Ils sont alliés aux Vimal, très longue
lignée de papetier à Ambert. Toutes ces familles savent signer et j’ai
numérisé les actes dfe tous ces ascendants avec quelques trous (1713 -
1737) car les registres numérisés (venant du greffe et non de la
commune) sont manquants.

Ecrit par frederic dans : Généalogie |
01
juin
2009
2

Les archives de la Drôme sont accessibles sur internet…

Et Voilà encore de nombreux actes familiaux en ligne. Citons de nobreux
actes Delaye (Ascendance Guirimand X Delaye) et les familles alliées du
XVIII : Baumet, Gaud, Jacquet toutes originaires de Rochegude. J’ai
ainsi récupéré un fort bel acte de mariage de 1646 entre Pierre Baumet
et Anne Lacroix. Félix Gaud était chirurgien à Rochegude en 1689.

Pour
l’ascendance Delaye, il faut encore attendre car ils sont originaire de
Grillon dans le var. Les données ne sont pas encore disponibles.

Ecrit par frederic dans : Généalogie |
01
mai
2009
2

Encore des ancêtres Haut Alpins : les Joubert, originaires de GAP

L’énigme
des origines de François Joubert est en partie levée. Nous le savions
médecin, né à Gap, mais Gap recèle des centaines de Joubert au
XVIIIème…

En fait, François Joubert ne s’est marié qu’en
1785 avec Suzanne Jacquet, originaire de Corenc à coté de Grenoble.
Pourtant, un premier enfant ont été baptisés en 1769 à Gap (Suzanne
Joubert).  Ils ont attendu le jour de leur mariage pour faire baptiser
leur 2ème fille, marguerite (sosa 131), alors âgée de 11 ans.

François
Joubert est issu d’un famille de Gap qui compte des avocats et
procureur, liés à la famille Jaubert, Seigneur de Beaujeu. Il exerça la
médecine à Grenoble, rue Trèscloitre.

Ecrit par frederic dans : Généalogie |

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | Adapté par Avit | Administration