18
mar
2012

Nos ancêtres les normands…

Deux départements ont mis récemment leurs archives en ligne  : le calvados et la seine maritime.

Il est donc temps de faire le point sur nos ancêtres les normands :

En 1890, Emile Jandelle, architecte parisien, épouse Marcelline Juquin à Dieppe.  Les Juquin sont originaire de Rouen au XIX puis du calvados au XVIII : Cesny aux Vignes, Ouezy, Ouville la bien tournée. Ces villages à l’ouest de Lisieux et au sud de Cabourg. FinXVIIème, les Juquin colonisaient Vendeuvre, petit village entre Falaise et St Pierre sur Dives sur la Route Falaise Lisieux. Ouville la Bien Tournée se trouve un peu au nord de St Pierre sur Dives : les Juquin y séjournent durant 2 générations avant de poursuivre leur périple vers l’Est. Signalons que la légende familiale faisait venir les juquin d’Orient, de Mongolie ou de Chine pour débarquer à Rouen ! La réalité  est toute autre…

A Rouen, Auguste Juquin, tailleur d’habit, épouse en 1808 Victoire Hubard. Les Hubard sont menuisiers; comme les Juquin ils ont fait le trajet vers l’Est pour s’arrêter à la seine, venant de la manche (Isigny). La mère de Victoire Hubard s’appelle Marie Madeleine Thiessé, famille elle aussi normande,  issue de la rive droite de la seine. Les Thiessé habitent au XVIII Forges les eaux, Buchy ou Serqueux.

Enfin, signalons une troisième branche de notre arbre chez des buveurs de cidre : les Goulay, dont on descend via les Jandelle, Marchetti. Pierre Emmanuel Goulay, époux de Marie Anne l’Espinasse est issu d’une famille de jardinier de Bourguebus au sud de Caen.  Citons les autres origine de cette France, avec des noms très romantiques : Fresney-le-Puceux ou encore Bretteville sur Laize, Mutrécy, Saint Laurent de condel… La plupart de ces ancêtres sont jardiniers.

Ecrit par frederic dans : Généalogie, Non classé |

Pas encore de commentaire »

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | Adapté par Avit | Administration